Ce site utilise des cookies pour mesurer la fréquentation du site.
En poursuivant votre navigation et en faisant défiler la page vous acceptez leur utilisation.

Semestre européen : des mesures qui aggravent l’austérité qui meurtrit déjà les peuples des États européens !

15 mai 2019

J’ai voté contre le rapport relatif au semestre européen pour la coordination des politiques économiques, concernant son volet sur l’examen annuel de la croissance en 2019. Le rapport invite la Commission à adapter le processus du Semestre européen à un nouveau cadre stratégique à long terme, guidé par les Objectifs de Développement Durable (ODD), afin d’aider prétendument les États membres à obtenir une « croissance durable sur le plan environnemental et inclusive ». Il rappelle en outre l’importance du suivi de la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux afin de garantir de réels progrès dans la réalisation de ses principes fondamentaux, en particulier le droit d’accéder à des soins de santé préventifs de grande qualité et abordables pour tous. Ce rapport vise à renforcer la coordination des politiques économiques, budgétaires et fiscales entre les États membres et plus particulièrement sous l’égide de la Commission européenne. Les mesures économiques préconisées visent également à renforcer l’austérité qui meurtrit les peuples des États européens. Toutes ces raisons expliquent mon vote négatif.